L’eau en Inde

femmes indiennes vont chercher de l'eau

La gestion de l’eau en Inde est un enjeu majeur

Nos projets améliorent la gestion de l’eau dans les villages indiens

La sécheresse s’abat sur les villages d’Ambajogai depuis de nombreuses années. La mauvaise gestion de l’eau, l’agriculture intensive et la déforestation ont laissé les habitants dans une impasse. Nous mettons en place des bassins de rétention d’eau, des forages et des techniques d’aménagement des terres pour stocker toute l’eau qui tombe du ciel et assurer une eau de boisson propre. Ce sont des milliers de tonnes d’eau qui sont ainsi récupérées chaque année.

bassin de rétention creusé par l'ONG Rain Drop en Inde

Bassins de rétention et barrages correctifs

Dès 2011, nous avons construits des bassins de rétention avec les villageois des premiers villages impliqués. Ces bassins permettent de recharger les nappes phréatiques qui ne profitent autrement pas de l’eau si celle-ci s’écoule librement jusqu’aux rivières et fleuves de la région. Avec elles, ce sont aussi tous les sédiments rendent les sols fertiles qui quittent les terres des villageois. Pour enrayer ce problème, nous construisons des barrages correctifs qui ralentissent l’écoulement de l’eau sans la stopper. De cette façon, les sédiments sont moins déplacés.

barrage ralentissant le cours de l'eau permettant aux sédiments de rester sur les terres cultivées

Goutte à goutte et sprinklers pour une meilleure irrigation

Le changement climatique s’est fait avec une grande rapidité, ce qui a empêché les populations locales de s’adapter. Nous les aidons à mettre en place des techniques pour optimiser le stockage et l’utilisation de l’eau que reçoivent leurs terres. Depuis longtemps, c’est l’irrigation par inondation qui était la plus pratiquée en Inde. Ces méthodes ne sont plus adaptées. Dès 2013, nous avons formé et équipé des familles de 11 villages en système de goutte à goutte ou de sprinkler (reliés à un moteur, un tank ou un forage en fonction des possibilités locales)


Je permets à une famille pauvre de développer la pisciculture
10€/mois
3,40€/mois après déduction fiscale
Je donne

La pisciculture, un autre bénéfice des bassins de rétention d’eau

indien pratiquant la pisciculture dans un bassin de rétentionLa pisciculture, que nous avons fait découvrir à certains agriculteurs, a été une source de revenue si importante qu’en 2016 ils ont trouvé eux-mêmes les moyens de pérenniser cette activité. Shankarlal de Lasahi a gagné 11 400 Roupies en 4 mois, soit 10 fois le salaire minimum indien mensuel !

Je partage les actions de Rain Drop

Découvrez d’autres projets en Inde

ramesh goyave

Transition agricole

Face au changement climatique, nous accompagnons les petits agriculteurs des villages où nous intervenons vers des pratiques agricoles mieux adaptée.
ramesh goyave

Emancipation des femmes

Nous accompagnons les groupes de femmes pour qu’elles se mobilisent et fassent valoir leurs droits, leurs paroles et leurs idées.
ramesh goyave

Création de micro-entreprises

Afin qu’ils conservent leurs terres, leurs relations et leurs cultures, nous accompagnons les plus pauvres vers de nouvelles sources de revenus.

You are donating to : Rain Drop

How much would you like to donate?
10 € 20 € 50 €
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
Loading...